Les serviettes hygiéniques lavables, ça fonctionne !

Les serviettes hygiéniques lavables, ça fonctionne !

14 novembre 2019 4 Par Claudine

Chacune a ses préférences… Pour celles qui apprécient les serviettes hygiéniques mais veulent améliorer leur bilan écologique, rien de tel que les serviettes lavables. Après plusieurs années d’utilisation, je vous assure que ça fonctionne !

Pourquoi et comment ?

Les serviettes hygiéniques jetables sont certes très pratiques, mais leur bilan écologique est effroyable. La lecture de cet article finira peut-être de vous en convaincre…

Pour ne plus polluer à tout-va une semaine par mois, j’ai d’abord testé la fameuse coupe menstruelle (ou « cup »). Très efficace, j’ai toutefois arrêté au bout de quelques mois pour des raisons de confort (j’aurais peut-être dû tester d’autres marques…). Parmi les autres méthodes écologiques existant, je me suis tournée vers les serviettes hygiéniques lavables. Après deux ans, j’en suis toujours très contente ; cela me permet de respecter mes valeurs tout en évitant les parfums de synthèse, qui me dérange dans les serviettes jetables. Le contact du coton avec la peau est agréable, il n’y a pas de mauvaises odeurs et il n’y a pas de fuite. Je les recommande sans réserve !

Vous en trouverez facilement sur internet, dans les magasins bios ou encore auprès de votre couturière… et pourrez même les faire vous-mêmes si le cœur vous en dit.  C’est un investissement au départ, mais les serviettes se réutilisent de nombreuses années. Il en existe de trois tailles : les petits protège-slips pour un usage quotidien ou en fin de règles, les moyennes pour le flux normal, et les « pour la nuit », beaucoup plus grandes. A vous de définir le nombre dont vous avez besoin. Personnellement, avec deux lessives par semaine je n’en utilise que 4 petites, 8 moyennes, et 4 « pour la nuit ».

Certaines ne sont composées que de coton (bio ou non selon le fabriquant), ce qui ne convient à mon avis pas pour la période des règles car elles ne sont pas imperméables. D’autres sont doublées avec une couche de PUL, un tissu en polyestère imperméable qui évite totalement les fuites.

Entretien

Pour les laver, rincez-les à l’eau froide (jamais à l’eau chaude, cela fixe les taches !) et conservez-les humides, dans une bassine par exemple, jusqu’au lavage. Pour préserver le tissu en PUL et la planète, un lavage à 40° C suffit largement ! Toujours pour le PUL et la planète, il est préférable de ne pas les sécher au sèche-linge.

Et lors des déplacements ?

Pour des raisons pratiques, je pensais devoir utiliser des serviettes conventionnelles lors de mes déplacements. Que nenni ! J’ai investi dans un joli petit sac en PUL imperméable avec fermeture éclair (souvent vendus dans les mêmes endroits que les serviettes lavables), que j’emporte avec moi lors de mes règles. Cela me permet de stocker les serviettes utilisées jusqu’au retour à la maison, sans risque de fuite ou d’odeur. Le top !

Bref, évidemment la méthode du “flux instinctif libre” serait l’idéal, et éviterait l’utilisation de toute protection menstruelle… Mais je n’y suis pas encore ! C’est pourquoi, si vous n’avez pas peur de nettoyer vous-mêmes vos serviettes, n’aimez pas la cup ou pour toute autre raison, je vous recommande les serviettes hygiéniques lavables. Jusqu’à votre ménopause, cela vous fera faire de précieuses économies, pour vous et pour la planète !

Il existe de nombreuses formes et couleurs de serviettes hygiéniques lavables… A vous de trouver celles qui vous conviennent. De mon côté, j’ai choisi la marque Imse Vimse.