Le shampoing solide, une économie qui vous fera du bien

Le shampoing solide, une économie qui vous fera du bien

3 décembre 2019 2 Par Claudine

Pour économiser de l’argent, de la place et des déchets tout en prenant soin de vous et de la planète, je n’ai qu’un conseil à vous donner : mettez-vous sans tarder au shampoing solide, et jetez les shampoings liquides aux oubliettes !

Les shampoings liquides, la grande arnaque

Le mot est peut-être un peu fort, mais selon moi cela ne fait aucun doute : les shampoings liquides sont une grande arnaque. Non seulement ils sont principalement composés d’eau, mais contiennent aussi de nombreuses substances pas franchement saines, voire complétement nocives. Une émission d’ « A Bon Entendeur » donne, après analyse de certains shampoings, un bilan critique de tout ce qu’ils recèlent de mauvais pour la santé. N’hésitez pas à regarder le documentaire (le lien ici), il est édifiant. Si vous optez pour des shampoings bios et de marques « sûres », vous réduirez les composants malsains mais payerez quoi qu’il en soit beaucoup de packaging polluant et de marketing inutile. Alors, on se met au shampoing solide ?

(Presque) que des avantages

Un shampoing solide coûte souvent un peu plus cher à l’achat qu’un shampoing liquide de base, du moins le pense-t-on lorsqu’on a en main ce petit savon qui ne paye pas de mine. En réalité, un bon shampoing solide durera plus longtemps qu’un shampoing liquide (celui que j’ai adopté dure largement 3 mois, à raison de deux shampoings par semaine). De qualité bio, il contiendra généralement moins de 10 ingrédients, tous d’origine végétale. Si vous l’achetez auprès d’un artisan du coin (dans le magasin vrac de votre région ou lors de marchés d’artisans), vous réduisez le coût énergétique dû au transport et soutenez l’économie locale. C’est bonus !

Si vous testez un shampoing solide et constatez qu’il ne vous convient pas, procédez comme avec les shampoings liquides ; testez-en plusieurs avant de trouver celui que vous aimez. Rassurez-vous, il existe quelque part ! Pour ma part et après bien des essais, j’ai adopté les produits “Les cosm’éthiques de Chacha“, artisane de la Chaux-de-Fonds, que je recommande sans hésitation.

Et la mousse ? A vous de choisir : certains shampoings solides ne moussent pas, d’autres autant que des shampoings liquides. Cela ne dépend pas de vos cheveux, mais bien du shampoing ; renseignez-vous avant d’acheter.

Enfin, le shampoing solide s’emporte partout et facilement même en déplacement, sans risque qu’il coule sur vos habits (ma hantise lorsque j’utilisais la version liquide). Il prend très peu de place dans la salle de bain et ne remplit pas votre poubelle.

Seul petit bémol ; il finit souvent par se casser en morceaux lorsqu’il devient petit, ce qui rend le shampouinage un peu compliqué… Et l’astuce de coller le morceau restant au nouveau shampoing (comme pour les savons) ne fonctionne pas toujours, en raison de leur composition.

Et l’après-shampoing ?

Eh oui, il existe aussi des après-shampoings solides ! Celui que j’utilise fait des miracles, mes cheveux se démêlent parfaitement… Que du bonheur !