Balade à La Sauge, idéale pour observer les oiseaux migrateurs

Balade à La Sauge, idéale pour observer les oiseaux migrateurs

19 janvier 2021 0 Par Claudine

Tout proche de nous se situent deux réserves naturelles d’importance nationale et internationale pour les oiseaux d’eau : le Fanel et la réserve de Cudrefin. Situé sur les rives sud du lac de Neuchâtel, ce site accueille chaque hiver des milliers d’oiseaux migrateurs. Jumelles en main, c’est le moment d’aller y faire un tour !

Une promenade pleine de poésie

Pour les amoureux d’oiseaux ou les curieux de Nature, les réserves naturelles de Cudrefin et du Fanel sont à découvrir absolument (plus d’informations pour y accéder : c’est ici). C’est une balade facile à faire en famille et par tous les temps, car le chemin est sûr et plat. Au départ de l’Auberge de la Sauge, il suffit de suivre le canal en direction du nord pour rencontrer au fil de l’eau toutes sortes d’oiseaux. Oiseaux des forêts, mais aussi oiseaux d’eau : cormorans, grèbes, échassiers en tous genres, oies sauvages, incontournables cygnes et bien d’autres s’y côtoient en paix, mais avec force bruit. Quel plaisir d’entendre les chants de tous ces oiseaux mêlés aux clapotis de l’eau ! Vers le bout de la jetée ont été aménagés des biotopes pour l’accueil de certains oiseaux dont les sites naturels de reproduction se faisaient rares. Au printemps et en été, vous croiserez par exemple de nombreux sternes pierregarins aux cris si caractéristiques… Mais, en cette saison, ce sont surtout les oiseaux migrateurs qui vous raviront les yeux. L’hiver est ainsi l’occasion d’observer des vols d’oies sauvages ou l’activité des discrets échassiers qui, courant sur les bancs de sables découverts par les eaux basses, cherchent inlassablement leur nourriture. Et si vous choisissez d’y aller en soirée, ouvrez les yeux car vous pourriez croiser des castors !

La balade peut se faire soit au départ de l’auberge puis en suivant le canal sur sa rive ouest, soit depuis l’autre côté du canal (rive est). Cette seconde option vous mènera à un bel observatoire installé à proximité des “îles aux oiseaux” où, dès les beaux jours, de nombreux oiseaux installent leur nid.

Munissez-vous d’une paire de jumelles ou d’un appareil photo avec un bon zoom, enfilez une grosse veste et un bonnet, et c’est parti pour un peu de poésie… Observer la Nature apporte sérénité et repos, indispensables aujourd’hui plus que jamais.

Cerises sur le gâteau…

Cerises sur le gâteau, au début de cette balade et tout à côté de l’Auberge La Sauge se trouve le Centre-nature Birdlife de La Sauge. Fermé en hiver, il ouvre dès mars et propose chaque année une nouvelle exposition temporaire. C’est aussi la porte d’accès à un parcours entre marres et sous-bois sur lequel sont dispersés quatre observatoires : ils vous permettront d’admirer les oiseaux et les autres animaux du lieu, dans leur milieu sauvage et sans les déranger. Le couple de martins-pêcheurs qui y niche d’année en année y ont acquis le statut de stars !

Si vous aimez observer les oiseaux, sachez que La Sauge n’est que l’un des nombreux sites d’observation de la région. Le site internet de l’Association de la Grande Cariçaie vous en dira plus.

Bonnes balades 🙂